La 14e édition du rapport sur la situation nationale du e-learning en M-12 au Canada décrit les changements survenus en matière de gouvernance et d’activités d’apprentissage en ligne au cours de la dernière année. Les profils juridictionnels décrivent l’activité et la nature de la gouvernance de chaque province et territoire, ainsi que pour les programmes autochtones de compétence fédérale. Cette édition ne décrit que les changements survenus en ce qui a trait à la gouvernance et en apprentissage en ligne incluant des profils juridictionnels complets qui sont aussi disponibles sur le site Web du projet. Elle fournit également des descriptions de l’apprentissage à distance qui a commencé au début de l’année scolaire 2020-2021 tirées du « Projet de recherche sur l’apprentissage à distance » du Réseau canadien de l’apprentissage virtuel, qui a été conçu pour décrire comment chaque juridiction a géré sa réponse pandémique et les fermetures d’écoles.

Les inscriptions à l’enseignement à distance ou en ligne sont demeurées relativement stables à travers le pays, on dénote cependant une légère et constante augmentation du nombre d’élèves accédant aux programmes. L’Ouest canadien continue d’avoir le plus haut niveau de participation d’élèves à des programmes en ligne, tandis que les provinces de l’Atlantique ont le plus faible niveau de participation. En 2020-2021, la Colombie-Britannique a été la seule juridiction qui a apporté des changements à son cadre réglementaire. Ces changements législatifs apportés à la fois dans le School Act et l’Independent School Act ont mis à jour la terminologie en remplaçant l’expression « apprentissage distribué » par « apprentissage en ligne » et ont permis aux districts scolaires et aux autorités scolaires indépendantes d’offrir des cours et des programmes d’apprentissage en ligne aux élèves du district sans accord avec le ministre. Cependant, il faut encore un accord pour inscrire des élèves hors du district ou pour offrir des programmes à des élèves inscrits simultanément auprès d’un autre district scolaire ou autorité scolaire indépendante. De plus, l’exigence selon laquelle les élèves de l’Ontario devaient suivre deux cours en ligne pour obtenir leur diplôme d’études secondaires est entrée en vigueur au cours de l’année scolaire 2020-2021, mais le ministère de l’Éducation a annoncé que tous les élèves du secondaire recevraient des crédits pour avoir suivi un cours en ligne en raison de la l’apprentissage à distance qui a eu lieu au cours de l’année scolaire 2020-2021. Dans d’autres juridictions, la mise en œuvre de plusieurs autres changements envisagés a été retardée ou prévue pour l’année scolaire 2021-2022 ou l’année scolaire 2022-23.

La majorité l’année scolaire a été dominée par la pandémie, les fermetures d’écoles et l’apprentissage à distance. Alors qu’ils auraient pu bénéficier de l’expérience de leurs programmes d’apprentissage en ligne et de leurs éducateurs, de nombreuses juridictions se sont empressées d’essayer de réinventer ce qui existait déjà dans des infrastructures d’apprentissage en ligne ayant du succès. Cependant, certaines juridictions se sont appuyées sur leurs programmes d’apprentissage en ligne existants, ce qui a entraîné une augmentation des inscriptions, mais n’a pas nécessairement annulé ou comblé les besoins d’apprentissage à distance pendant la fermeture des écoles. Finalement, certaines juridictions ont développé des modèles d’enseignement qui n’existaient pas auparavant ou qui n’avaient été utilisés que dans des cas isolés. Dans l’ensemble, ce qui s’est produit dans la plupart des juridictions lorsque les fermetures d’écoles ont été nécessaires était toujours l’apprentissage à distance et, non l’apprentissage en ligne, car les fermetures étaient toujours considérées de nature temporaire.  Il en demeure que dans la plupart des cas, il s’agissait d’une tentative de projeter un modèle d’enseignement de classe à des élèves à distance, et ce avec un succès limité.

Le rapport sur la situation du e-learning en M-12 au Canada et les publications qui l’accompagnent sur le site Web de son projet, fournissent des renseignements essentiels et un aperçu de la façon dont les autorités éducatives et les gouvernements intègrent des approches appuyées par la technologie pour préparer les élèves à l’économie d’aujourd’hui et une société future dans laquelle l’utilisation de la technologie sera omniprésente.  Le rapport et le site Web du projet fournissent une référence pour les éducateurs et offrent des informations, des conseils et des idées pour l’amélioration des politiques et des pratiques en matière d’apprentissage en ligne et d’apprentissage mixte.

Pour accéder au rapport complet, visitez :

https://k12sotn.ca/wp-content/uploads/2022/06/StateNation21_fr.pdf

Résumé des révisions au profil des juridictions

Les sous-sections suivantes présentent un résumé des révisions au profil de chaque province, territoire et au niveau fédéral. Ces résumés visent avant tout à mettre en lumière les changements dans la gouvernance et la règlementation existante dans la juridiction concernée, ainsi qu’à fournir les niveaux mis à jour des activités d’apprentissage à distance, en ligne et mixte ou hybride.

Le site Web du projet contient un profil complet des juridictions, présenté de la façon suivante :

  • une description détaillée des programmes d’apprentissage à distance, en ligne et mixte ou hybride offerts dans cette juridiction;
  • une analyse des divers documents législatifs et règlementaires régissant le fonctionnement de ces programmes d’apprentissage à distance, en ligne et mixte ou hybride;
  • des liens vers les profils annuels antérieurs;
  • un survol de l’histoire de l’apprentissage en ligne dans cette juridiction;
  • des liens vers des capsules (c’est-à-dire des articles offrant un point de vue plus personnalisé sur les entités prenant part à l’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12eannée) pour cette juridiction;
  • des liens vers des documents de fond (c’est-à-dire des analyses plus détaillées d’enjeux spécifiques liés à la conception, à la prestation et au soutien de l’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12eannée) dans cette juridiction;
  • les plus récentes réponses au sondage sur les programmes individuels
  • un aperçu des politiques liées à la prestation de l’apprentissage en ligne dans cette juridiction et les autres juridictions; et
  • [NOUVEAU] un sommaire de la réponse des juridictions en ce qui a trait aux opportunités d’apprentissage à distance depuis mars 2020. (c’est-à-dire résumé de Nagel et al., 2020a; 2020b; 2021).

Les profils complets des juridictions sont présentés ici : https://k12sotn.ca/francais/donnees/

Publication du 14e état de la nation : Rapport sur la situation nationale du e-learning en M-12 au Canada

Tagged on:     

One thought on “Publication du 14e état de la nation : Rapport sur la situation nationale du e-learning en M-12 au Canada

Leave a Reply

Your email address will not be published.