Naviguez notre contenu en français :

Accueil / Rapports de recherche / Données et informations / Documents de référence sur des questions ou défisPublications et présentations / Commanditaires / Intentions / Contactez-nous

Population : 521 758
Nombre d’écoles (M-12) : 259
Nombre d’élèves en M-12 : 63 510
.
Nombre de programmes d’apprentissage en ligne (M-12) : 1
Nombre d’élèves en apprentissage en ligne en M-12 : 1 029

Notez que ces profils sont tirés de la dernière édition du rapport. Veuillez consulter les profils annuels supplémentaires ci-dessous.

Gouvernance et réglementation

La School’s Act, 1997 (Loi de 1997 sur les écoles) ne contient aucune disposition relative à l’enseignement à distance M-12. Par le passé, l’enseignement à distance était offert directement par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Depuis 2001, ce type de prestation est gérée par le Centre pour l’enseignement à distance et l’innovation (CDLI). Le CDLI a été transféré pour devenir une école du district scolaire anglophone de Terre-Neuve-et-Labrador (NLESD) en 2017. En plus de ses offres pour le NLESD, le district a également conclu un protocole d’entente avec le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador et le district scolaire représentant les Mi’kmaq (c.-à-d. un district des Premières nations de la province) pour offrir des cours d’apprentissage en ligne à leurs élèves à travers le CDLI.

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance continue de suivre la méthode de prestation selon laquelle les élèves complètent leurs études. Historiquement, ces données étaient disponibles via le système provincial de profil scolaire (M. à12). Cependant, ce système a cessé de rapporter les données relatives à l’enseignement à distance à partir de l’année scolaire 2019-2020.

Programmes d’apprentissage en ligne (M-12)

En plus du CDLI, le NLESD a commencé à offrir au cours de l’année scolaire 2020-2021 une variété de cours M.-9 via ConnectED. L’enseignement à distance M. à 12 est disponible à travers une combinaison d’outils synchrones et asynchrones, l’enseignement synchrone étant la principale méthode. En 2020-2021, ConnectED comptait un total de 33 élèves qui étaient engagés dans 42 cours différents. La logique étant que par exemple, mathématiques 9e année est un seul cours, les études sociales de 6e année aussi un seul cours, etc. De plus, 996 étudiants étaient inscrits dans 45 cours différents via l’intermédiaire du CDLI.

Programmes d’apprentissage mixte ou hybride (M-12)

Par le passé le CDLI permettait à tout enseignant de la province (y compris les chargées de classe) de s’inscrire sur leur portail et d’utiliser leur matériel didactique asynchrone pour l’enseignement présentiel. Bien que le CDLI ait effectué le suivi du nombre d’enseignants inscrits au portail, le fait de détenir un compte dans le système ne signifie pas nécessairement que l’enseignant utilise les ressources en classe. Aucune donnée sur le nombre de comptes d’éducateurs n’a été fournie pour 2020-2021.

Apprentissage à distance

Fermeture des écoles – printemps 2020

Les écoles de Terre-Neuve-et-Labrador ont fermé le 17 mars 2020. Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, par l’intermédiaire du district scolaire anglais de Terre-Neuve-et-Labrador (NLESD), a lancé le site Internet Learning at Home: Good at Learning Good at Life pour appuyer les élèves et les parents pendant l’enseignement à distance qui a débuté le 2 avril 2020. Les élèves et les enseignants ont utilisé une variété d’outils Google. Cependant, il n’y avait pas d’attentes précises en matière de présence ou d’exigences pour l’apprentissage synchrone ou asynchrone mais les enseignants étaient tenus d’entrer en contact hebdomadairement avec les élèves. Le NLESD a fourni des outils technologiques et un accès à Internet, ainsi que des modules d’apprentissage non numériques. L’année scolaire s’est terminée le 5 juin 2020 et, avec l’annulation des examens publics, les notes des bulletins reflétaient le travail évalué avant la fermeture de l’école (Nagle et al., 2020a).

Réouverture des écoles – automne 2020

L’année scolaire 2020-2021 a commencé par un apprentissage en présentiel sous des conditions quasi normales. Les mesures de santé publique comprenaient les regroupements en cohortes, la distanciation physique, c’est-à-dire à deux mètres de distance et, en raison des limites pour la distanciation physique dans les salles de classe, de la signalisation pour contrôler la circulation des élèves. De plus, pour limiter les mouvements d’élèves, certains enseignants faisaient la transition entre les salles de classe afin que les élèves puissent demeurer dans une seule pièce. Les masques étaient obligatoires lorsque la distanciation physique n’était pas possible. L’apprentissage en ligne qui comprenait la fourniture d’outils technologiques et de connectivité est resté une option pour les élèves qui avaient besoin d’apprendre à la maison. Les examens publics ont été annulés, mais tous les autres examens provinciaux avaient été planifiés pour être administrés. Aucun plan d’apprentissage hybride ou à distance n’a été annoncé publiquement (Nagle et al., 2020b).

Année scolaire 2020-2021

Les écoles sont demeurées ouvertes à l’apprentissage en présentiel jusqu’au 18 février 2021, date à laquelle elles ont repris l’apprentissage à distance en raison d’une augmentation des cas de COVID-19. Le modèle élaboré comprenait un minimum d’heures d’instruction mandatées de trois heures par jour pour les élèves de la maternelle à la 3e année,  de 90 minutes par jour pour les élèves de la 4e à la 6e année et d’une journée normale pour les élèves de la 7e à la 12e en utilisant une combinaison d’outils Google. Cependant, dans certains le NELSD a été retardé dans la fourniture d’appareils numériques et de connectivité pour les élèves. Vers la mi-avril, la plupart des écoles secondaires en régions à risque ont passé à un modèle d’apprentissage dans lequel les élèves passaient une partie de leur temps à l’école et le reste de leur temps en apprentissage à distance grâce à une diffusion en direct d’enseignement en salle de classe ( Nagle et al., 2021).

References

Nagle, J., Barbour, M. K., & LaBonte, R. (2020a). Documenting triage: Detailing the response of provinces and territories to emergency remote teaching. Canadian eLearning Network. https://secureservercdn.net/198.71.233.227/sgf.292.myftpupload.com/wp-content/uploads/2020/11/Documenting-Triage-canelearn-emergency-remote-teaching-report1.pdf

Nagle, J., Barbour, M. K., & LaBonte, R. (2021). Toggling between lockdowns: Canadian responses for continuity of learning in the 2020-21 school year. Canadian eLearning Network. https://secureservercdn.net/198.71.233.153/sgf.292.myftpupload.com/wp-content/uploads/2021/08/canelearn-2020-21-school-year.pdf

Nagle, J., LaBonte, R., & Barbour, M. K. (2020b). A fall like no other: Between basics and preparing for an extended transition during turmoil. Canadian eLearning Network. https://secureservercdn.net/198.71.233.227/sgf.292.myftpupload.com/wp-content/uploads/2020/11/A-Fall-Like-No-Other-canelearn-remote-teaching-report2.pdf

 

Profils provinciaux précédents

Historique de l’apprentissage en ligne (M-12)

Contrairement à la plupart des provinces, l’histoire de l’apprentissage en ligne à Terre‑Neuve-et-Labrador a été bien documentée. Les initiatives de recherche financées par le gouvernement fédéral (p. ex., les centres nationaux d’excellence – le téléapprentissage et le Killick Centre for E-Learning Research de l’Université Memorial de Terre-Neuve) et les travaux des chercheurs indépendants ont permis la production de nombreux ouvrages décrivant le développement de l’apprentissage en ligne dans la province. Un article publié en 2005 donnait un aperçu de l’histoire des programmes d’apprentissage en ligne, depuis un projet de télématique dans les années 1980 aux diverses initiatives en ligne dans les années 1990 et à l’école virtuelle à l’échelle de la province dans les années 2000 (voir Barbour, 2005). De plus, Barbour (2007) donne un aperçu complet du Centre for Distance Learning and Innovation.

Les références

Barbour, M. K. (2005). From telematics to web-based: The progression of distance education in Newfoundland and Labrador. British Journal of Educational Technology, 36(6), 1055-1058.

Barbour, M. K. (2007). Portrait of rural virtual schooling. Canadian Journal of Educational Administration and Policy, 59. Retrieved from http://www.umanitoba.ca/publications/cjeap/articles/barbour.html

Vignettes

  • Guidance Counselling In A Virtual School Environment (2017) [En anglais]
  • Technology Education through CDLI (2013) [En anglais]
  • John Drover (pseudonym), Course Developer (2011) [En anglais]
  • Lumsden School Complex (2010) [En anglais]
  • Lumsden School Complex (2009) [En anglais]

Documents de référence sur des questions ou défis

  • Killick Centre for E-Learning Research (2011) [En anglais]

Réponses au sondage

Programme Réponse la plus récente Modèle de livraison # des élèves # d’enseignants # de cours
Centre for Distance Learning and Innovation
www.cdli.ca
2020-21 En ligne 1,029 31 à temps plein 45
ConnectED
ss.nlesd.ca/connect-ed
2020-21 En ligne 33 5 à temps plein 42

Les programmes d’apprentissage électronique qui souhaitent inscrire un profil ou mettre à jour leurs réponses au sondage annuel sont invités à consulter la page  sur  le sondage des programmes individuels.

Interprovincial et international

Si un élève à Terre-Neuve-et-Labrador souhaite suivre un cours faisant partie d’un programme d’apprentissage en ligne offert par une autre région, il devra présenter une demande à la section High School Certification (Bureau de l’attestation d’études secondaires) afin de déterminer si le cours répond aux exigences de la programmation scolaire de Terre‑Neuve‑et‑Labrador. Si le cours est jugé équivalent, l’élève pourra alors recevoir un crédit.

Les élèves vivant ailleurs ne peuvent suivre les cours du CDLI que s’ils sont inscrits dans une école de la province. Par exemple, si un élève déménage au Qatar avec ses parents pour des raisons professionnelles et qu’il est inscrit dans une école de Terre-Neuve-et-Labrador, il pourra suivre ses cours par l’intermédiaire du CDLI. Les élèves résidant à l’extérieur de Terre-Neuve-et-Labrador qui ne sont pas inscrits dans une école de cette province ne sont pas admissibles aux cours du CDLI.