Naviguez notre contenu en français :

Accueil / Rapports de recherche / Données et informations / Documents de référence sur des questions ou défis / Publications et présentations / Commanditaires / Intentions / Contactez-nous

Population : 13 537 994
Nombre d’écoles : 4 850
Nombre d’élèves (M-12) : 2 020 245

Nombre de programmes d’apprentissage en ligne (M-12) : ~81
Nombre d’élèves en apprentissage en ligne (M-12) : ~795 000

Notez que ces profils sont tirés de la dernière édition du rapport. Veuillez consulter les profils annuels supplémentaires ci-dessous.

Gouvernance et réglementation

Il n’existe aucune référence à la formation à distance et/ou à l’apprentissage en ligne dans la loi sur l’éducation ontarienne de 1990. Cependant, cette loi fait mention de la notion d’apprentissage équivalent, lequel est défini comme étant une situation d’apprentissage qui se situe dans un créneau extérieur à l’enseignement traditionnel offert par une commission scolaire. Ce type d’apprentissage est permis en vertu de l’alinéa 3.0.1 de la sous-section 8(1) et peut raisonnablement servir à évaluer la réussite d’un élève.

Depuis 2006, la stratégie d’apprentissage en ligne de l’Ontario a guidé le ministère de l’Éducation afin d’outiller les commissions scolaires avec différents supports susceptibles de fournir aux élèves des expériences d’apprentissage virtuelles et mixtes. La version française de la stratégie, Apprentissage électronique Ontario, a été publiée en 2007. En vertu de cette politique, le ministère fournit aux conseils scolaires un système de gestion de l’apprentissage et d’autres outils pour la prestation de services de formation en ligne, 127 cours en format asynchrone de langue anglaise et 109 de langue française, ainsi que divers objets d’apprentissage multimédia et une variété d’autres supports techniques et de ressources humaines (y compris une «personne-ressource en apprentissage et mise en œuvre par la technologie» dans chaque commission scolaire). Les commissions scolaires offrant soit l’apprentissage en ligne, soit l’apprentissage mixte doivent signer un accord de licence pour pouvoir accéder à tous ces services.

Les écoles financées par les fonds publics doivent déclarer au système d’information scolaire de l’Ontario les élèves inscrits à l’apprentissage en ligne. Les élèves qui sont inscrits dans des cours en ligne doivent toujours être déclarés, que ces cours fassent partie d’un programme ordinaire de jour, d’un programme d’éducation permanente ou d’un programme de cours d’été.

En Ontario, le financement des programmes de jour de formation en ligne dans les écoles financées par les fonds publics est le même que celui des écoles traditionnelles. Dans les écoles de langue anglaise, des élèves peuvent s’inscrire à un cours en ligne offert par une autre commission scolaire pourvu qu’ils le fassent par l’intermédiaire de leur propre école. Dans une telle situation, l’applicabilité de frais normalement imposés par la province à des élèves s’inscrivant à des cours en ligne se négocie localement entre les deux commissions scolaires. Le coût par cours crédité pour l’année scolaire 2018-19 était de 773 $. Dans les écoles de langue française, les élèves restent au sein de leur conseil d’enseignement et suivent les cours en ligne offerts par le Consortium d’apprentissage virtuel de langue française de l’Ontario (CAVLFO).

Les écoles privées fonctionnent comme des entreprises ou des organisations sans but lucratif indépendamment du ministère de l’Éducation, en accord avec les obligations légales imposées par la loi sur l’éducation. Ces écoles privées ne reçoivent ni subvention ni quel qu’autre soutien financier du gouvernement. Tandis que toutes les écoles privées d’Ontario doivent se soumettre aux mêmes exigences générales, les écoles privées cherchant à obtenir l’accréditation nécessaire pour octroyer des crédits en vue de l’obtention du diplôme d’école secondaire en Ontario doivent se soumettre au contrôle du ministère de l’Éducation. Des inspecteurs cherchent à faire la preuve d’interactions continues entre l’enseignant et les élèves dans le cadre de l’apprentissage en ligne et cherchent à déterminer s’il existe un lien direct entre les attentes et les contenus d’apprentissage du programme-cadre enseignés et évalués conformément aux exigences du ministère et les pratiques observées. Pour chaque cours en ligne donnant droit à des crédits et dispensé par une école privée, toutes les attentes définies dans le Programme d’enseignement incluant les heures d’enseignement, l’évaluation et la communication des résultats doivent être conformes aux politiques décrites dans « Faire croître le succès / Évaluation et communication du rendement des élèves fréquentant les écoles de l’Ontario – Première édition 1ère – 12ième année 2010 » ainsi qu’aux autres documents relevant du programme d’études.

Le 15 mars 2019, le gouvernement a publié « Une éducation qui travaille pour vous – Moderniser les salles de classe » (ministère de l’Éducation, 2019), annonçant un certain nombre de changements planifiés, notamment la modernisation de la prestation de tous les cours de formation en ligne et l’obligation pour tous les élèves du secondaire de suivre un minimum de quatre crédits d’apprentissage en ligne pour obtenir leur diplôme à partir de 2020-2021. Enfin, il préconise également d’élargir l’accès Internet à haut débit à toutes les écoles d’ici l’année scolaire 2021-2022.

Programmes d’apprentissage en ligne (M-12)

Chacune des 60 commissions scolaires anglophones et chacune des 12 commissions scolaires francophones ont la capacité d’offrir un type d’apprentissage en ligne en utilisant le système de gestion d’apprentissage commandité par le ministère combiné à leurs propres ressources pédagogiques d’enseignement virtuel. De nombreuses commissions scolaires participent également à un ou plusieurs consortiums conçus pour permettre à leurs membres de travailler ensemble dans le but de maximiser leurs offres de cours en ligne tout en se partageant les offres de formation, les ressources et les élèves. Durant l’année scolaire 2017-2018 (c’est-à-dire préliminaire au 1 er mars 2019), environ 79 000 cours en ligne ont été complétés par plus de 57 000 élèves dans le cadre de programmes d’apprentissage en ligne offerts par des conseils scolaires anglophones de district financés par les fonds publics. Les commissions scolaires francophones comptabilisent annuellement entre 2 500 et 3 000 élèves qui suivent des cours du CAVLFO.

De plus, le Centre d’études indépendantes (CEI), qui fonctionne au sein de TVOntario (TVO), dessert les jeunes de 14 ans et plus et les adultes ontariens qui souhaitent obtenir des crédits d’études secondaires ou un diplôme d’études secondaires de l’Ontario. L’année de référence pour TVO ILC va du 1er avril au 31 mars de l’année suivante. Ainsi, du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, 18 932 élèves étaient inscrits à TVO CEI.

En définitive, il existe huit programmes différents d’apprentissage en ligne gérés par des établissements M-12 privés ou indépendants, parmi lesquels certains ont déjà créé leur propre consortium. Les données disponibles les plus récentes indiquaient qu’il y avait approximativement 10 000 crédits en apprentissage en ligne qui avaient été accordés dans des écoles virtuelles privées.

Programmes d’apprentissage mixte ou hybride (M-12)

Le ministère de l’Éducation définit l’apprentissage mixte comme étant de l’enseignement et de l’apprentissage incluant des ressources numériques dans le contexte d’une salle de classe.   En plus des ressources variées fournies par le ministère et décrites précédemment (notamment le système de gestion d’apprentissage, le contenu et les ressources numériques, l’ apprentissage axé sur la technologie avec enseignant face aux élèves, etc.…), le ministère a également financé des commissions scolaires par le biais du fonds de technologie et d’apprentissage entre 2014 et 2017 afin de mettre en place des pratiques innovantes susceptibles de transformer l’apprentissage et l’enseignement. Pour renforcer l’impact du fonds de technologie et d’apprentissage, le gouvernement a lancé une autre source de financement : le fonds d’innovation et d’apprentissage, un investissement continu destiné à soutenir le développement professionnel des éducateurs afin d’accélérer l’innovation dans l’apprentissage et l’intégration de compétences globales.

Le ministère ne comptabilise pas la grande variété d’outils numériques pouvant être utilisés pour soutenir l’apprentissage mixte ou hybride dans les écoles ontariennes. L’apprentissage mixte se produit toutefois dans toutes les commissions scolaires sous une forme ou une autre utilisant un éventail d’outils numériques. Durant l’année 2018-19, il y a eu approximativement 765 000 connexions uniques dans le système de gestion d’apprentissage, dont 57 000 correspondaient à des identifiants d’élèves engagés dans l’apprentissage en ligne.

Profils provinciaux précédents

Historique de l’apprentissage en ligne (M-12)

Comme pour beaucoup de juridictions, l’origine de l’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année en Ontario prend sa source dans les médias imprimés. En 1926, le programme de cours par correspondance (qui, plus tard, est devenu le Centre des études indépendantes) a été instauré par le Ministère ontarien de l’Éducation afin de «fournir une instruction de niveau élémentaire aux enfants vivant dans des régions isolées du nord de l’Ontario» (Office des télécommunications éducatives, 2016, paragraphe 7). Les cours couvrant l’ensemble du programme du secondaire étaient disponibles dès les années 50.

Il existe certaines divergences de vue quant au lancement de l’apprentissage en ligne M-12 dans la province. Par exemple, Barker & Wendel (2001) indiquent que le premier apprentissage en ligne M-12 instauré dans la province était le centre de formation à distance Avon Maitland mis sur pied en 1994-95 par la commission scolaire du district de Avon Maitland en Ontario (bien que le programme n’ait pas offert de cours avant 1997-98). En effet, Barker, Wendall et Richmond (1999) affirment que le premier programme virtuel K-12 à véritablement offrir des cours était le Réseau électronique d’éducation à distance – un projet initialement conçu par le Centre d’apprentissage Orillia de la commission scolaire du Comté de Simcoe pour offrir des cours de niveau secondaire à des adultes – durant l’année scolaire 1995-96. Toutefois, Smallwood, Reaburn et Baker (2015) ont prétendu que l’école secondaire Virtual (Virtual High School) a offert son premier cours en 1995, faisant de son programme d’apprentissage virtuel M-12 le plus ancien d’Ontario.

Il existait dans la province, juste avant l’an 2000, plusieurs programmes en opération à l’échelon du district. Conjointement avec Avon Maitland et Simcoe, les commissions scolaires de Trillium Lakelands, Peel, Durham et Toronto œuvraient de manière isolée tout en utilisant une panoplie de systèmes. En septembre 2000, plusieurs d’entre elles se sont regroupées pour former l’Alliance stratégique de l’Ontario pour l’apprentissage en ligne. Cette Alliance était régie selon le modèle d’une coopérative en vertu duquel chaque district était responsable de l’élaboration de deux cours, et les inscriptions des élèves étaient partagées entre les membres de l’Alliance. Cette Alliance s’est ensuite transformée pour devenir le Consortium de cyberapprentissage de l’Ontario au cours de l’année scolaire 2005-2006.

En septembre 2004, le Ministère de l’Éducation a commencé à jour un rôle plus actif. Les premières initiatives ont pris la forme d’un sondage de tous les cours d’éducation à distance offerts à travers la province, ce qui a mené à la décision d’héberger un système de gestion de cours provincial et de créer un ensemble standard de cours en ligne que toutes les commissions scolaires pouvaient utiliser. Depuis 2006, la stratégie provinciale d’apprentissage en ligne a guidé le Ministère dans l’approvisionnement, auprès des districts scolaires, de ressources variées offrant aux élèves des occasions d’apprentissage mixte et virtuel tout en exerçant une direction virtuelle au sein du système financé à même les fonds publics provinciaux. Ce sont les districts scolaires qui ont la responsabilité de livrer l’apprentissage en ligne.

Il convient aussi de noter que les commissions scolaires francophones ontariennes ont été également actives au niveau de la formation à distance. Cette activité est même censée être plus ancienne que celle des commissions scolaires anglophones. Malheureusement, il n’y a guère d’information publiée en anglais à cet effet.

Les références

Barker, K., & Wendel, T. (2001). e-Learning: Studying Canada’s virtual secondary schools. Kelowna, BC: Society for the Advancement of Excellence in Education. Retrieved from http://web.archive.org/web/20040720185017/http://www.saee.ca/pdfs/006.pdf

Barker, K., Wendel, T., & Richmond, M. (1999). Linking the literature: School effectiveness and virtual schools. Vancouver, BC: FuturEd. Retrieved from http://web.archive.org/web/20061112102653/http://www.futured.com/pdf/Virtual.pdf

Ontario Educational Communications Authority. (2016). ILC mandate and origins. Toronto, ON: Television Ontario. Retrieved from http://www.ilc.org/about/our_mandate.php

Smallwood, J., Reaburn, J., & Baker, S. (2015). Virtual High School (Ontario): A case study of an online private school. In T Clark & M. K. Barbour (Eds.), Online, blended and distance education in schools: Building successful programs (pp. 144-155). Sterling, VA: Stylus Publishing.

Vignettes

Documents de référence sur des questions ou défis

  • Making Ontario Canada’s Leader In Online Learning In Secondary Schools (2019) [En anglais]
  • Virtual High School K–5 Course Project (2017) [En anglais]
  • An Online Private School’s Relationship with the Ontario Ministry of Education (2016) [En anglais]
  • Putting Theory into Practice: Flexible Learning and Course Development at VirtualHighSchool.com (2013) [En anglais]
  • Teaching and Learning through e-Learning: A New Additional Qualification Course for the Teaching Profession (2012) [En anglais]
  • Waves Across the Oceans (2012) [En anglais]
  • Teacher Education and Preparation for Leading Online Learning (2011) [En anglais]
  • Keewaytinook Internet High School: Moving First Nation Students ahead with Technology in Ontario’s Remote North (2010) [En anglais]

Réponses au sondage

Programme Réponse la plus récente Modèle de livraison # des élèves # d’enseignants # de cours
Algoma District School Board
www.adsb.on.ca
2010-11 En ligne 46

750*

14 à temps plein 125
Avon Maitland District eLearning Centre
www.amdec.ca
2015-16 En ligne 1 567 7 à temps plein
14 à temps partiel
74
Bluewater District School Board
bwdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 120 9 à temps partiel 8
Bruce-Grey Catholic District School Board
bgcdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 10 1 à temps partiel 7
Canada’s eSchool
canadaeschool.ca/
2017-18 Par correspondance
En ligne
Mixte ou hybride
170 en ligne
1 500 mixte ou hyrbide
6 à temps plein
16 à temps partiel
14 mixte ou hybride
45 en ligne
90 mixte ou hybride
Consortium d’apprentissage virtuel de langue française de l’Ontario**
www.apprentissageenligne.org
2018-19 En ligne 2 283 24 à temps plein 156
Durham Catholic District School Board eLearning
durhamrc.elearningontario.ca
2012-13 En ligne 350 21 à temps plein
1 à temps partiel
11
eLearning Consortium Canada
elccanada.ca
2014-15 En ligne
Mixte ou hybride
~300 en ligne
~190 mixte ou hybride
10-15
Grand Erie District School Board Virtual Academy
gecdsb.elearningontario.ca
2012-13 En ligne 167 7 à temps plein 7
Grand Erie District School Board eLearning Program
gedsb.elearningontario.ca
2012-13 En ligne
Par correspondance
1 849 13 à temps plein
44 à temps partiel
30
Halton District School Board
hdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 275 11 à temps plein 10
Hamilton-Wentworth District School Board
hwdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 400 24 à temps partiel 20
Independent Learning Centre
www.ilc.org
2012-13 Par correspondance
En ligne
26 907 6 à temps plein
77 à temps partiel
128
James Bay Lowlands Secondary School Board 2010-11 En ligne 1 1 à temps partiel 1
Kawartha Pine Ridge District School Board e-Learning
kprdsb.elearningontario.ca
2016-17 En ligne 1 183 1 à temps plein
20 à temps partiel
40
Keewaytinook Internet High School
www.kihs.knet.ca
2018-19 En ligne 240 21 à temps plein 75
LDSB Minds Online
ldsb.elearningontario.ca
2018-19 Par correspondance
En ligne
Mixte ou hybride
136 (en ligne : année scolaire)
354  (en ligne : été)
20 mixte ou hybride
5 à temps partiel
2 mixte ou hybride
>100 distance
2 mixte ou hybride
Nimbus Christian Education 2018-19 En ligne 12 1 à temps partiel 10
Northwest Catholic District School Board 2010-11 En ligne 85* 3 à temps plein 3
Ontario Virtual School
www.ontariovirtualschool.ca
2018-19 En ligne 3 450 30 à temps partiel 62
Ottawa-Carleton District School Board eLearning
ocdsb.elearningontario.ca/d2l/home
2018-19 En ligne 2 415 72 à temps partiel 62
Ottawa Catholic District School Board eLearning
www.ocsb.ca/e-learning/
2018-19 En ligne 1 191 32 à temps partiel 30
Quinte Adult Education (HPEDSB)
quinteadulteducation.ca
2015-16 En ligne
Par correspondance
2 034 1 à temps plein
21 à temps partiel
109
Peterborough Victoria Northumberland and Clarington Catholic District School Board
pvnccdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 104 3 à temps plein 9
Rainbow District School Board
rdsb.elearningontario.ca/
2010-11 En ligne 213 10 à temps partiel 14
Rainy River District School Board
rrdsb.elearningontario.ca / moodle.rrdsb.com
2010-11 En ligne 106 6 à temps partiel 7
Simcoe County District School Board eLearning
www.scdsb.on.ca/Programs/elearning
2017-18 En ligne 236 3 à temps plein 9
Thames Valley District Virtual Academy
tvdsb.elearningontario.ca
2018-19 En ligne 1,636 47 à temps plein 36
Toronto Catholic District School Board eLearning
tcdsb.elearningontario.ca
2018-19 En ligne 9000 60-70
Upper Canada District School Board eLearning
ucdsb.elearningontario.ca
2018-19 En ligne 1 100 2 à temps plein
14 à temps plein
36
Upper Grand District School Board eLearning 2018-19 En ligne 1,400 35 à temps plein 21
Virtual Elementary School – Ontario
www.virtualelementaryschool.com/
2015-16 En ligne 35 2 à temps partiel 9
Virtual High School – Ontario
www.virtualhighschool.com
2018-19 En ligne 8 039 credits 98 à temps partiel 74
Virtual Learning Centre / Open School Ontario
www.virtuallearning.ca / www.openschoolontario.ca
2017-18 En ligne ~700 22 à temps plein
35 à temps partiel
90
Waterloo Region District School Board e-Learning
wrdsb.elearningontario.ca
2015-16 En ligne
Mixte ou hybride
~2 500 en ligne
~8 000 mixte ou hybride
90 à temps plein
75 à temps partiel
~400 mixte ou hybride
155 en ligne
~400 mixte ou hybride

*Nombre d’élèves inscrits aux cours mixtes.
**Le consortium représente 12 commissions scolaires francophones. Ces chiffres représentent les totaux combinés pour les 12 programmes.

Les programmes d’apprentissage électronique qui souhaitent inscrire un profil ou mettre à jour leurs réponses au sondage annuel sont invités à consulter la page  sur  le sondage des programmes individuels.

Interprovincial et international

L’apprentissage d’un élève inscrit dans une école ontarienne et qui prend un cours en ligne dans une autre province, un autre territoire ou un autre pays peut être reconnu en vertu du Processus de contestation de l’évaluation et de la reconnaissance des acquis (ERA).  Grâce à ce processus, les aptitudes et les connaissances des élèves sont évaluées en fonction des attentes globales décrites dans les programmes-cadres provinciaux de l’Ontario et permettent aux élèves de recevoir les crédits nécessaires pour leur diplôme d’école secondaire. Les procédures de l’ERA sont dirigées par le directeur de l’établissement scolaire qui accorde les crédits. Les élèves peuvent ainsi recevoir jusqu’à un maximum de 4 crédits grâce à cette modalité.

Les commissions scolaires financées par les fonds publics peuvent offrir des programmes en ligne à des élèves vivant à l’extérieur de l’Ontario à condition qu’ils n’utilisent pas le système de gestion d’apprentissage provincial dont la licence s’applique seulement aux élèves et enseignants ontariens. Un crédit est accordé lorsqu’un cours d’un minimum de 110 heures a été complété avec succès. Un directeur d’école a le pouvoir d’accorder des crédits au nom du Ministère de l’Éducation pour des cours qui ont été conçus et approuvés par le Ministère. Dans l’optique d’accorder un crédit, l’horaire prévu est défini comme étant le temps durant lequel les élèves participent à des activités planifiées répondant aux attentes énoncées dans le programme.