Naviguez notre contenu en français :

Accueil / Rapports de recherche / Données et informations / Documents de référence sur des questions ou défis / Publications et présentations / Commanditaires / Intentions / Contactez-nous

Population : 4 371 316
Nombre d’écoles (M-12) : 2 266
Nombre d’élèves (M-12) : 718 310

Nombre de programmes d’apprentissage en ligne (M-12) : 33
Nombre d’élèves en apprentissage en ligne (M-12) : 75 806

Notez que ces profils sont tirés de la dernière édition du rapport. Veuillez consulter les profils annuels
supplémentaires ci-dessous.

Gouvernance et réglementation

Bien que le ministre ait le pouvoir de créer des règles et des normes, aucune n’existe en ce moment pour les programmes d’éducation à distance. Le ministère définit l’apprentissage en ligne comme suit :

un environnement d’apprentissage structuré qui permet aux élèves d’interagir avec les enseignants dans le cadre d’au moins un cours en ligne. Des enseignants titulaires d’un brevet d’enseignement de l’Alberta et employés par une autorité scolaire en assurent l’enseignement. (Gouvernement de l’Alberta, 2018, p. 85)

En outre, le Guide de l’éducation – Préscolaire à 12e année (2018-2019) définit un cours en ligne comme suit :

un cours dont la majorité de l’enseignement et de l’évaluation a lieu sur Internet au moyen d’un système de gestion de l’apprentissage (SGA). Le SGA permet à l’élève d’avoir accès au contenu du cours, à des enseignants et aux autres élèves. Les élèves peuvent accéder au SGA dans divers environnements (à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école) et bénéficier d’un enseignement à la fois synchrone et asynchrone. (p. 85)

Le ministère identifie également les programmes / écoles d’apprentissage en ligne et à distance à l’aide d’un répertoire à cet effet (voir : https://www.alberta.ca/online-learning/online-learning-directory/).

Les inscriptions dans ces programmes sont comptabilisées grâce à l’utilisation de codes spécifiques dans les systèmes de gestion des dossiers scolaires provinciaux. À l’heure actuelle, il existe actuellement trois mécanismes de codage spécifiques pour le suivi des inscriptions en ligne.

  1. Les écoles peuvent indiquer qu’elles offrent un programme d’apprentissage en ligne en entrant ces informations dans le Provincial Education Directory (PED).
  2. Les cours et les inscriptions aux cours peuvent être identifiées comme des enseignements virtuels (apprentissage en ligne) ou enseignements à distance sur support imprimé dans les systèmes de gestion des dossiers scolaires provinciaux.
  3. Les élèves qui terminent la majorité de leurs parcours scolaires en ligne peuvent être identifiés comme tels en utilisant le code d’inscription des élèves en ligne.

Toutefois, Alberta Education est consciente que certaines écoles et autorités scolaires n’utilisent pas le codage suggéré pour les cours à distance et les cours en ligne. Il collabore donc avec les autorités scolaires pour accroitre la sensibilisation et améliorer l’exactitude du codage des élèves et des divers programmes en ce qui a trait à l’apprentissage en ligne et à distance.

L’éducation à distance et l’apprentissage en ligne sont également financés différemment des programmes d’éducation traditionnelle. Le Manuel de financement pour les administrations scolaires prescrit des mécanismes de financement qui ne sont pas disponibles lorsqu’un élève est inscrit en tant qu’élève en apprentissage en ligne (par exemple, opérations et maintenance, maintien et renouvèlement de l’infrastructure, etc.). De plus, une autorité scolaire doit être en mesure de démontrer comment elle se conforme aux exigences de financement de 950 heures pour les élèves du primaire et de 1 000 heures pour les élèves du secondaire lorsqu’ils sont partiellement ou complètement dans un programme à distance ou en ligne.

Finalement, au cours de l’année scolaire 2017-2018, Alberta Education a modifié la terminologie d’un programme à deux parties (c’est-à-dire où l’autorité scolaire est responsable du programme d’éducation de l’élève et où parent est responsable du programme d’éducation de son enfant), d’un programme mixte à un programme à « responsabilité partagée ». Ce changement a permis à la province de s’aligner davantage sur le langage vernaculaire actuel de l’apprentissage en ligne. À l’heure actuelle, Alberta Education n’a pas de définition officielle de l’apprentissage mixte ou hybride.

Programmes d’apprentissage en ligne (M-12)

À l’heure actuelle, Alberta Education répertorie sur son site Web 33 programmes de formation en ligne et à distance. Bien que la plupart d’entre eux opèrent au niveau de leurs divisions scolaires, il existe deux programmes de portée provinciale (l’Alberta Distance Learning Centre et le Centre francophone d’éducation à distance).

Selon les informations de la base de données provinciale PASI, au cours de l’année scolaire 2018-2019, 75 806 élèves ont été inscrits dans des programmes d’apprentissage en ligne / d’enseignement à distance. Ce qui représente une augmentation par rapport au nombre d’inscriptions de 64 177 élèves en 2017-2018. Parmi ces 75 806 élèves, 17 979 ont été codés en tant qu’élève suivant une programmation entièrement en ligne et 1 295 ont été codés en tant qu’élève suivant une programmation à distance complète sur support imprimé. De plus, 3 796 élèves ont reçu de l’enseignement à distance sur support imprimé dans un contexte complémentaire et 52 736 élèves de l’enseignement virtuel dans un contexte complémentaire. Ce changement dans la comptabilisation et le codage des élèves, c’est-à-dire en répertoriant les inscriptions aux cours d’enseignement à distance sur support imprimé, les inscriptions d’élèves en apprentissage en ligne et les inscriptions aux cours virtuels, reflète un léger changement dans la méthodologie consistant à combiner les inscriptions d’élèves et de cours pour inclure uniquement les inscriptions d’élèves en les répertoriant comme entièrement ou partiellement inscrit à des programmes à distance, en ligne ou virtuels.

Afin d’appuyer les pratiques en apprentissage à distance et en ligne de la maternelle à la 12e année, le ministère de l’Éducation a publié deux guides intitulés Guide d’apprentissage en ligne à l’intention des élèves et des familles et Guide d’apprentissage en ligne à l’intention des dirigeants d’école et des autorités scolaires.

Programmes d’apprentissage mixte ou hybride (M-12)

L’apprentissage mixte ou hybride existe sous diverses formes à travers la province, mais Alberta Education ne comptabilise pas ce type de programme. Les autorités scolaires appuient toutes de manière différente l’enseignement et l’apprentissage mixte ou hybride dans le but de mieux répondre aux besoins de leurs élèves. Depuis 2015 un colloque annuel, l’Alberta blendED, est organisé pour encourager la croissance et la qualité des opportunités d’apprentissage mixte ou hybride ainsi que celle des programmes d’apprentissage en ligne pour les élèves albertains.

Références

Alberta Education. (2018). Guide de l’éducation – Préscolaire à 12e année, 2018-2019. Edmonton, AB. Gouvernement de l’Alberta.

Profils provinciaux précédents

Historique de l’apprentissage en ligne (M-12)

En 1923, le sous-ministre de l’Éducation a insisté pour que le superviseur des écoles de l’Alberta lance un projet pilote de «l’éducation par correspondance».  Le projet pilote visait à desservir 10 élèves qui n’avaient pas d’école, mais au cours de la première année, il répondit aux besoins de 100 élèves (Smith et Crichton, 2003).  En 1926, il y avait plus de 900 élèves inscrits au programme, la majorité étant des élèves de première année. En 1927, 255 élèves supplémentaires se joignirent à eux et, pour la première fois, le rapport annuel mentionnait un département de l’éducation par correspondance au sein du ministère.  De 1923 à 1932, le département de l’éducation par correspondance de l’Alberta était administré par une seule personne, à la fin de 1932, il y avait deux administrateurs et quatre enseignants à temps plein chargés de 2 500 élèves de la première à la huitième année. Lorsque la Loi sur les écoles publiques a été modifiée en 1939 pour inclure les années 1 à 12, le département de l’éducation par correspondance de l’Alberta élargit sa portée. En 1940, la branche a ajouté du contenu radiophonique à ses documents imprimés. Le passage des leçons à la radio vers des options technologiques de deuxième génération s’est poursuivi avec des outils de communication comme une couverture téléphonique fiable et moins coûteuse et des cassettes audio et vidéo (c.-à-d. des cours multimédias dans une boîte) postées directement à l’élève. Visitez Distance Education in Alberta Has Come A Long Way pour de plus amples informations relatives à ce court historique.

Des innovations de troisième et quatrième générations en enseignement à distance ont été mises en évidence par l’utilisation de la vidéoconférence pour le développement professionnel et le partage de l’expertise de la spécialisation des enseignants entre les écoles (Andrews, 2005). En 1990, plusieurs consortiums de districts scolaires offraient des programmes d’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année (Haughey et Fenwich, 1996) et de 1995 à 1999, 23 districts scolaires opéraient un programme d’apprentissage en ligne (Muirhead, 1999). ). En fait, les premières références à l’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année dans la littérature universitaire étaient basées sur ces initiatives par les districts scolaires de l’Alberta. Au cours de la prochaine décennie, l’Alberta continuerait de développer des programmes publics et privés de district ou de multidistrict, selon la littérature, en 2002-03, l’Alberta continuait d’avoir le plus grand nombre d’élèves en apprentissage en ligne (O’Haire, Froese-Germain, et Lane- De Baie, 2003).

Au cours des dernières années, il y a eu plusieurs initiatives de consultation en matière d’apprentissage à distance à travers la province. Le premier processus de consultation a débuté en 2007 lorsque le ministère de l’Éducation a examiné l’éducation à distance de la maternelle à la 12e année dans le but d’élaborer une stratégie d’apprentissage distribué. Bien qu’il y ait eu un vaste processus de consultation (y compris 1774 réponses à un sondage en ligne, 60 entrevues, 28 groupes de discussion et 21 visites de sites), cette initiative a semblé être subsumée dans une initiative ultérieure plus vaste. L’initiative ‘‘Inspiring Action on Education’’ a débuté en juin 2010, avec la publication des orientations stratégiques dans le contexte plus large des stratégies et des initiatives du gouvernement provincial visant à bâtir un meilleur avenir pour l’Alberta. La rétroaction du public a eu lieu de juin à octobre, suivie d’une série de rapports produits par le ministère en décembre résumant les réponses. Cependant, lorsque le gouvernement a introduit une nouvelle loi sur l’éducation en 2012, il n’y avait aucune référence à l’apprentissage distribué, en ligne ou mixte issu de ces consultations antérieures. Les consultations les plus récentes étaient une initiative externe. En avril 2012, Alberta Education a confié à Schmidt and Carbol Consulting Group le mandat d’effectuer une révision des programmes et des services d’enseignement à distance à l’échelle de la province.  La révision, qui s’est terminée au début de 2014,  et le rapport qui s’en suit n’ont pas été rendus publics.

Les références

Andrews, K. (2005)  Videoconferencing in Alberta: What are the benefits of videoconferencing in education? Edmonton, AB: Alberta Education. Retrieved from https://education.alberta.ca/media/1224697/vcinabbrochure.pdf

Haughey, M., & Fenwick, T. (1996). Issues in forming school district consortia to provide distance education: Lessons from Alberta. Journal of Distance Education, 11(1). Retrieved from http://www.ijede.ca/index.php/jde/article/view/242

Muirhead, B. (1999). The benefits of an online education consortium for Alberta. International Electronic Journal For Leadership in Learning, 3(4). Retrieved from http://www.acs.ucalgary.ca/~iejll/volume3/muirhead.html

O’Haire, N., Froese-Germain, B., & Lane-De Baie, S. (2003). Virtual education, real educators: Issues in online learning. Ottawa, On: The Canadian Teachers’ Federation.

Smith, R. D., & Crichton, S. (2003). Online learning in Alberta: Sustainability factors. Edmonton, AB: Alberta Online Consortium.

Vignettes

Documents de référence sur des questions ou défis

  • Online Credit Recovery at the Alberta Distance Learning Centre (2017) [En anglais]
  • First Nations High School Education on Canadian Reserves: An Alternative Approach (2013) [En anglais]
  • Blended Learning in High School (2010) [En anglais]

Réponses au sondage

Programme Réponse la plus récente Modèle de livraison # des élèves # d’enseignants # de cours
Alberta Distance Learning Centre
www.adlc.ca
2017-18 Par correspondance
En ligne
27 927 84 à temps plein
6 à temps partiel
~430
Argyll Centre
argyll.epsb.ca/
2017-18 En ligne
Mixte ou hybride
950 en ligne
200 mixte ou hybride
14 à temps plein
4 à temps partiel
9 mixte ou hybride
232 en ligne
129 mixte ou hybride
Black Gold Online and Blended Courses
moodle.blackgold.ca/
2017-18 Mixte ou hybride 500-600 2 à temps partiel 233
CBe-learn
www.cbelearn.ca
2017-18 En ligne 5 599 (secondaire 2e cycle)
177 (secondaire 1er cycle)
25 à temps plein (secondaire 2e cycle)
6 à temps partiel (secondaire 2e cycle)
6 à temps plein (secondaire 1er cycle)
52 (secondaire 2e cycle)
18 (secondaire 1er cycle)
Centre for Alternative and Virtual Education
virtual.aspenview.org/
2015-16 En ligne
Par correspondance
160 5 à temps plein
4 à temps partiel
80
Centre for Learning@Home
albertahomeeducation.ca/
2017-18 En ligne
Par correspondance
Mixte ou hybride
2 500 en ligne
600 mixte ou hybride
36 à temps plein
36 à temps partiel
36 mixte ou hybride
250 en ligne
90 mixte ou hybride
Centre francophone d’éducation à distance
www.cfed.ca
2017-18 En ligne 715 programme contractuel
2049 programme d’enseignement en équipe
5 à temps plein 70 cours
1 crédits à double
Hope Christian School Online
schoolofhope.org
2017-18 En ligne 700 8 à temps plein
6 à temps partiel
176
Holy Family Cyberhigh
www.hfcrd.ab.ca/cyb/
2010-11 En ligne 85 5 25
NorthStar Academy Canada www.northstaracademycanada.org 2012-13 En ligne 271 6 à temps plein
1 à temps partiel
80
Palliser Beyond Borders
www.palliserbeyondborders.com/
2017-18 En ligne
Mixte ou hybride
1 000 en ligne
?? mixte ou hybride
8 à temps plein
4 à temps partiel
12 mixte ou hybride
80 en ligne
80+ mixte ou hybride
Prairie Adventist Christian eSchool
pacescanada.org
2018-19 En ligne 160 7 à temps plein
2 à temps partiel
90
Peace Academy of Virtual Education
www.pwsd76.ab.ca/schools/
Pave/Pages/default.aspx
2016-17 En ligne
Par correspondance
80 2 à temps plein
4 à temps partiel
Rocky View Schools Community Learning Centre
rvsclc.rockyview.ab.ca
2017-18 En ligne
Par correspondance
1 900 23 à temps plein
3 à temps partiel
>50
St. Anne/ADLC
adlc.ca
2018-19 En ligne
Par correspondance
724 5 à temps plein
10 à temps partiel
75-100
St. Paul Alternate Education Centre
www.spaec.ca
2018-19 En ligne
Par correspondance
Mixte ou hybride
83 distance
10 mixte ou hybride
6 à temps plein
1 à temps partiel
10 mixte ou hybride
95-100 distance
10 mixte ou hybride

Les programmes d’apprentissage électronique qui souhaitent inscrire un profil ou mettre à jour leurs réponses au sondage annuel sont invités à consulter la page  sur  le sondage des programmes individuels.

Interprovincial et international

Si un élève suit un cours d’une autre province, d’un autre territoire ou d’un autre pays, l’élève recevra un relevé de note ou bulletin scolaire de l’autorité scolaire responsable du cours. Si l’élève souhaite obtenir les crédits pour le cours, le processus de demande de transfert de crédits est décrit dans la section «Attribution des crédits de cours» du Guide de l’éducation: préscolaire  à la 12e année et une équivalence de l’Alberta lui sera accordé.

Le ministère de l’Éducation s’attend à ce que les autorités scolaires se concentrent sur la prestation de programmes aux étudiants de l’Alberta et aux élèves de l’extérieur de la province qui viennent physiquement en Alberta pour apprendre. Alberta Education n’offre pas de financement aux élèves de l’extérieur de la province, à moins qu’ils ne soient résidents de l’Alberta et conservent un logement en Alberta avec l’intention de retourner dans la province. Le ministère a pour pratique de ne pas fournir de services aux élèves d’autres pays sans un protocole d’accord entre les deux autorités. L’Alberta a établi un certain nombre de protocoles d’entente, ce qui a permis la création d’écoles accréditées à l’extérieur de la province qui utilisent les programmes d’études de l’Alberta et emploient des enseignants certifiés de l’Alberta. En examinant la liste des écoles internationales actuellement approuvées, aucune ne semble offrir un service d’éducation à distance.