Des données sur l’apprentissage mixte ou hybride sont recueillies depuis l’année scolaire 2014-2015. Toutefois, comme la grande majorité des juridictions n’effectuent pas de suivi formel de la participation aux programmes d’apprentissage mixte ou hybride, ces données ne sont pas très fiables. Par exemple, il y a certaines juridictions, comme la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l’Ontario, où les données fournies par les ministères se fondent sur le nombre de comptes d’élèves figurant dans le système provincial de gestion de l’apprentissage. Bien que les inscriptions dans un système de gestion de l’apprentissage soient un indicateur du potentiel d’activités d’apprentissage mixte ou hybride, elles ne signifient pas que ces élèves utilisent réellement ces comptes ou s’en servent à des fins d’apprentissage mixte ou hybride. Ces données excluent également les élèves et les enseignants qui pourraient participer à des activités, à des cours et à des programmes d’apprentissage mixte ou hybride n’utilisant pas le système de gestion de l’apprentissage provincial.

Chaque année, ces données ont souvent été complétées par des réponses de la part des ministères de l’Éducation ou de parties prenantes clés. Cependant, les définitions de l’apprentissage mixte ou hybride dans plusieurs de ces juridictions ne correspondaient pas à la définition de l’apprentissage mixte ou hybride utilisée pour cette étude (c’est-à-dire qu’un élève apprend au moins en partie au moyen de la prestation en ligne de contenu et d’enseignement, avec un certain contrôle de l’élève sur le temps, le lieu, le parcours ou le rythme; et au moins en partie dans une salle de classe supervisée hors de la maison). Par exemple, le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation des Territoires du Nord-Ouest définissait l’apprentissage mixte ou hybride comme étant un programme d’éducation formel dans lequel les élèves apprennent en partie au moyen de la prestation en ligne de contenu et d’enseignement et en partie dans une salle de classe. Cette définition est conforme à la description utilisée pour l’étude de l’apprentissage à distance en ligne, et non à celle de l’apprentissage mixte ou hybride. Le programme de Leading English Education and Resource Network (LEARN) au Québec utilise une définition similaire.

Enfin, la troisième source d’information pour les estimations des activités d’apprentissage mixte ou hybride a traditionnellement été les données tirées du sondage sur les programmes individuels. Le tableau 1 indique le taux de réponse pour les programmes d’apprentissage en ligne au sondage sur les programmes individuels pour l’année scolaire 2018-2019, ainsi que le taux de réponse global depuis 2014-2015 (qui est la première année où des données sur l’apprentissage mixte ou hybride étaient incluses).

Tableau 1. Réponses au sondage par programme individuel

 

Nombre total de programmes Nombre de réponses par programme en 2019 Taux de réponse en 2019 Nombre de réponses par programme depuis 2015 Taux de réponse depuis 2015
T.-N.-L 1 1 100% 1 100%
N.-E 2 2 100% 2 100%
I.P.E.
N.-B. 2 2 100% 2 100%
Qc 5 3 60% 5 100%
Ont. 84 14 17% 21 25%
Man. 38 0 0% 4 11%
Sask. 21 7 33% 11 52%
Alb. 33 10 30% 14 42%
C.-B. 74 14 19% 51 69%
Yn 2 1 50% 1 50%
T.N.-O. 1 1 100% 1 100%
Nt 0
Fédéral 5 3 60% 3 60%
Total 268 58 22% 116 43%

L’année dernière, seulement 22 % des programmes d’apprentissage en ligne répertoriés ont répondu au sondage sur les programmes individuels. En fait, depuis que des données sur l’apprentissage mixte ou hybride sont recueillies, seulement 43 % des programmes d’apprentissage en ligne connus ont répondu à ce sondage. Des 116 programmes qui ont répondu au sondage (c’est-à-dire 43 % des programmes connus), seulement 52 ont déclaré avoir des inscriptions à des activités d’apprentissage mixte ou hybride. Néanmoins, il est important de noter que le sondage sur les programmes individuels est distribué directement aux programmes d’apprentissage en ligne (c’est-à-dire les programmes offrant principalement des activités d’apprentissage à distance ou en ligne), puis sur les sites Web de CANeLearn et du rapport State of the Nation: K-12 e-Learning in Canada. Donc si l’école Villanova Junior High à Conception Bay South, Terre-Neuve-et-Labrador, ou l’école publique Forest Glade à Windsor, Ontario, ou l’école Okanagan Mission Secondary à Kelowna, Colombie-Britannique, offraient des activités d’apprentissage mixte ou hybride, il est fort probable qu’elles n’aient pas été au courant de ce sondage et n’y aient donc pas répondu.

Donc, dans les rapports sur les activités d’apprentissage mixte ou hybride de la maternelle à la 12e année, il est essentiel de parler des limites touchant les données pour informer les lecteurs que, bien que nous puissions affirmer que l’apprentissage mixte ou hybride de la maternelle à la 12e année semble en expansion, nous croyons également que l’estimation des activités d’apprentissage mixte ou hybride fournies dans le présent rapport n’est qu’un aperçu superficiel du niveau réel des activités d’apprentissage se déroulant dans la plupart des juridictions. Selon les données estimées sur les inscriptions, le nombre d’élèves de la maternelle à la 12e année inscrits à des activités d’apprentissage mixte ou hybride était 860 398, soit 17 % de la population totale des élèves de la maternelle à la 12e année (voir le tableau 2).

Tableau 2. Sommaire de l’activité de l’apprentissage mixte ou hybride en M-12 par province ou territoire pour l’année 2018-2019

Nombre d’élèves en M-12 Nombre d’inscriptions en apprentissage mixte Pourcentage
T.-N.-L 64,336 ~9,000* 14%
N.-E 120,604 98,000** 81%
I.-P.-E 20,131
N.-B. 98,906 ~8,325*** 8%
Qc 1,003,322 ~21,300* 2 %
Ont. 2,020,245 ~708,000** 35%
Man. 208,796 24* 0%
Sask. 184,004 ~2300* 1%
Alb. 718,310 ~2000* 0%
C.-B. 633,805 ~10,500* 2%
Yn 5,456 418*** 8.0%
T.N.-O. 8,700
Nt 10,107
Fédéral ~107,000 531* 1%
Total 5,056,819 860,398 17%

* Données extraites de réponses au sondage sur les programmes individuels
** Estimation basée sur les données du système de gestion de l’apprentissage
*** Données fournies par le Ministère

Le tableau 3 illustre les niveaux estimés d’activités d’apprentissage mixte ou hybride de la maternelle à la 12e année au cours des trois dernières années ainsi que les sources de ces estimations.

Tableau 3. Sommaire de l’activité estimée d’apprentissage mixte ou hybride en M-12 au cours des trois dernières années

Nombre estimé d’élèves participant à l’apprentissage mixte
2016-2017 2017-2018 2018-2019
T.-N.-L ~8,000** ~9,000** ~9,000*
N.-E ~54,000** 97,575** 98,000**
I.-P.-E
N.-B. 5,917*** ~7,000*** ~8,325***
Qc ~5,300* ~21,300* ~21,300**
Ont. ~468,000** ~515,000** ~708,000**
Man. 24* 24* 24*
Sask. 1895* ~11,500* ~2,300*
Alb. 1,463* ~3,071* ~2,000*
C.-B. ~6,300* ~9,500* ~10,500*
Yn 830*** 907*** 418***
T.N.-O. ~100***
Nt
Fédéral 638*** 531*** 531*
Total 552,367 675,508 860,398

* Données extraites de réponses au sondage sur les programmes individuels
** Estimation basée sur les données du système de gestion de l’apprentissage
*** Données fournies par le Ministère

Il est important de souligner encore une fois que ces estimations des activités d’apprentissage mixte ou hybride de la maternelle à la 12e année continuent à représenter la meilleure tentative possible pour quantifier ce type d’apprentissage en ligne.

Enfin, en raison de la nature problématique des données sur l’apprentissage mixte ou hybride de la maternelle à la 12e année, il n’y a pas de présentation des données globales sur l’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année pour 2018-2019 ni de comparaison de ces données avec les années précédentes.

2019 Niveau d’activité de l’apprentissage mixte ou hybride pour les élèves de la maternelle à la 12e année

Tagged on:     

Leave a Reply

Your email address will not be published.